Salariés, vos droits à la formation

Gagner en confiance en améliorant mes connaissances professionnelles, apprendre de nouvelles techniques, changer de voie professionnelle…en tant que salariés vous pouvez vous former tout au long de votre vie professionnelle.

L’accès des salariés à des actions de formation professionnelle continue est assuré :

LES DISPOSITIFS DE FORMATION EN DÉTAIL

1 Le plan de formation

L’employeur doit assurer l’adaptation de ses salariés à leur poste de travail et veiller au maintien de leur capacité à occuper leur emploi, au regard notamment des évolutions technologiques. Pour cela, il doit leur proposer des formations prévues dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.

Qui est concerné ?

Tous les salariés.

Comment j’y accède ?

Le plan de formation est réalisé par l’employeur. Il se fait au travers les entretiens annuels.

La structure doit faire des choix en fonction de son  enveloppe budgétaire, de ses priorités et de sa stratégie, le salarié peut accéder ou non au plan de formation de l’entreprise.

Mes démarches :

  1. Je fais part de mes souhaits de formation pendant mon entretien d’évaluation ou professionnel.

 

2 Le compte personnel de formation

Le compte personnel de formation (CPF) vous permet d’acquérir des  droits à la formation professionnelle (heures CPF). Ces droits sont inscrits dans un compte d’heures qui vous suit tout au long de votre vie professionnelle.

Votre compte est alimenté annuellement, en fonction de votre activité salariée.

Qui est concerné ?

Les salariés de droit privé et les demandeurs d’emploi ayant déjà travaillé.

Comment j’y accède ?

Mes démarches :

  1. J’active mon compte sur le site dédié du gouvernement.
  2. Je saisis mes heures DIF.
  3. Je choisis ma formation.
  4. Je crée mon dossier de formation.
  5. L’Opca instruit et valide mon dossier.

Pour aller plus loin :

http://www.moncompteformation.gouv.fr/

 

 

3 Le congé individuel de formation

Le CIF permet à tout travailleur de suivre à son initiative et à titre individuel, au cours de sa vie professionnelle des actions de formation, pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir indépendamment de sa participation aux stages compris dans le plan de formation de l’entreprise.

Qui est concerné ?

Les salariés en CDI et en CDD sous certaines conditions.

Comment j’y accède ?

Mes démarches :

  1. Je prends contact avec un conseiller formation de l’OPACIF dont je dépends ; Pour plus d’informations, contacter Mme DULON au 01 34 72 12 01 ou à unisap95@asso-m2e95.fr.

Pour aller plus loin :

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/le-conge-individuel-de-formation-cif

 

4 Les périodes de professionnalisation

La période de professionnalisation vise à favoriser l’évolution professionnelle et le maintien dans l’emploi des salariés au travers un parcours de formation individualisé alternant enseignements théoriques et activité professionnelle. Cette formation peut se dérouler pendant ou en dehors du temps de travail. Elle peut intervenir pour abonder le compte personnel de formation.

Qui est concerné ?

Tous les salariés.

Comment j’y accède ?

L’employeur peut décider d’organiser une période de professionnalisation au profit d’un salarié qui – sauf formation hors temps de travail – ne peut s’y opposer.

Un salarié peut également demander à bénéficier d’une période de professionnalisation. L’employeur est libre d’accepter ou non.

Après avoir fait le point sur ses expériences, son parcours professionnel et ses motivations, l’employeur propose au salarié une période de professionnalisation.

Les actions de formation sont choisies en fonction des besoins de chacun et organisées en alternance avec l’exercice d’activités professionnelles liées à la conduite de projet.

Un tuteur doit être désigné par l’employeur pour accueillir, aider, informer et guider le bénéficiaire pendant toute sa période de professionnalisation.

Pour aller plus loin :

http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/maintien-dans-l-emploi/article/la-periode-de-professionnalisation

 

5 Le conseil en évolution professionnelle

Le conseil en évolution professionnelle (CÉP) constitue pour chaque actif une opportunité de faire le point sur sa situation professionnelle et engager, le cas échéant, une démarche d’évolution professionnelle.

Il a pour ambition de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours.

Il vise à accroître ses aptitudes, ses compétences et ses qualifications, en facilitant notamment son accès à la formation.

Qui est concerné ?

Toutes personnes actives (salariées ou demandeurs d’emploi)

Comment j’y accède ?

Mes démarches :

  1. Je contacte un conseiller proche de chez moi et je prends rendez vous. http://www.mon-cep.org/
  2. Je suis un parcours personnalisé après avoir fait le point avec un conseiller CEP.

 

6 Le bilan de compétences

Le bilan de compétences permet à chacun d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations en appui d’un projet d’évolution professionnelle et, le cas échéant, de formation. Il peut être mobilisé :

  1. soit à l’initiative de la personne active engagée dans une démarche d’évolution professionnelle ;
  2. soit à l’initiative du salarié dans le cadre d’un congé spécifique (le congé de bilan de compétences) ;
  3. soit sur proposition de l’employeur et avec l’accord du salarié, dans le cadre du plan de formation de l’entreprise.

Qui est concerné ?

Toutes personnes actives (salariées ou demandeurs d’emploi).

Comment j’y accède ?

Mes démarches :

  1. Je prends contact avec un conseiller formation de l’OPACIF dont je dépends ; Pour plus d’informations, contacter Mme DULON au 01 34 72 12 01 ou à unisap95@mderpf.fr

Pour aller plus loin :

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/le-bilan-de-competences

 

7 Validation des acquis de l’expérience

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet d’obtenir une certification sur la base d’une expérience professionnelle après validation par un jury des connaissances et des compétences acquises.

La certification – qui peut être un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).
Il n’est pas nécessaire de suivre un parcours de formation.

Qui est concerné ?

Toutes personnes actives (salariées ou demandeurs d’emploi).

Comment j’y accède ?

Mes démarches :

  1. Je prends contact avec un conseiller formation de l’OPACIF dont je dépends ; Pour plus d’informations, contacter Mme DULON au 01 34 72 12 01 ou à unisap95@asso-m2e95.fr.

Pour aller plus loin :

http://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-professionnelle-des-salaries/article/la-validation-des-acquis-de-l-experience-vae

Partage réseaux sociaux