Les métiers

Les métiers des services à la personne

Le secteur des services à la personne fait face aujourd’hui à un défi majeur, celui de l’amélioration de la qualité de service. Cela passe par le développement de la professionnalisation, et une meilleure connaissance de l’offre de formation existante dans les métiers des services à la personne.

Il est important de souligner que les métiers exercés dans les services à la personne véhiculent une image « de petits boulots » sans formation particulière.

C’est une fausse idée ! Il n’en est rien. Les services à la personne sont porteurs de véritables métiers.

Les services à la personne offrent de nombreuses opportunités professionnelles et permettent de réaliser de réels parcours
professionnels.

Les métiers de services à la personne regroupent trois grandes familles de métiers :

  • Les métiers de l’accompagnement de la vie quotidienne et services de confort,
  • Les métiers liés à l’accompagnement des personnes fragiles et du maintien à domicile,
  • Les métiers de direction et d’encadrement.

Bon à savoir :

Niveau VI et V bis : Sorties en cours de 1er cycle de l’enseignement secondaire (6ème à 3ème) ou abandons en cours de CAP ou BEP avant l’année terminale.
Niveau V : Sorties après l’année terminale de CAP ou BEP ou sorties de 2nd cycle général et technologique avant l’année terminale (seconde ou première).
Niveau IV : Sorties des classes de terminale de l’enseignement secondaire (avec ou sans le baccalauréat). Abandons des études supérieures sans diplôme.
Niveau III : Sorties avec un diplôme de niveau Bac + 2 ans (DUT, BTS, DEUG, écoles des formations sanitaires ou sociales, etc.).
Niveaux II et I : Sorties avec un diplôme de niveau supérieur à bac+2 (licence, maîtrise, Master, DEA, DESS, doctorat, diplôme de grande école).

LES MÉTIERS DE L’ACCOMPAGNEMENT DE LA VIE QUOTIDIENNE OU DU CONFORT

Il intervient en autonomie afin d’assurer des activités domestiques simples pour un meilleur confort de vie des personnes.

L’agent à domicile réalise des tâches ménagères. Elle intervient pour effectuer l’entretien courant de la maison : laver la vaisselle, les vitres, les sols, les sanitaires, la cuisine, dépoussiérer, repasser ou encore ranger les vêtements. . .

Ce professionnel peut également intervenir pour des tâches occasionnelles, à la demande de l’employeur. Par exemple, pour lessiver les murs, nettoyer des tapis et des rideaux, pour un grand nettoyage ou pour la remise en état du logement pour un lendemain de fête.

La formation : Pas de requis, maîtrise du français écrit et oral, méthode de calcul. Avoir une expérience de la vie quotidienne (entretien de la maison).

Les qualités requises : Connaissance des produit et techniques adaptés, écoute, disponibilité, qualités relationnelles.

Niveau : /

L’employé familial est chargé des tâches ménagères du domicile, il peut également s’occuper des enfants comme des personnes âgées.

L’employé familial est chargé des tâches ménagères du domicile, il peut également s’occuper des enfants comme des personnes âgées. L’employé familial prend en charge l’entretien du domicile en présence ou non du particulier. Dans le cadre de son travail, il garde les enfants, il adapte ses activités en fonction de leur âge. Chez une personne âgée, handicapée ou dépendante, outre le ménage, l’employé familial par sa présence, contribue à maintenir la personne autonome. Il propose alors des activités de loisirs, des sorties pour préserver un lien avec l’extérieur, organise la période des vacances.

La formation :

  • Baccalauréat professionnel Services en milieu rural
  • CAP Assistant (e) technique en milieu familial et collectif
  • CAPA option Services en milieu rural

Les qualités requises : Sérieux, efficacité,  prise d’initiative et qualités relationnelles.

Niveau : IV ou V

Entretenir la haie, tailler les arbustes, tondre le gazon, ramasser les feuilles mortes, bêcher le sol, semer, faire des plantations… autant de petits travaux de jardinage que peut prendre en charge l’agent d’entretien chez un particulier. Côté bricolage, il effectue des travaux courants comme changer un joint ou une ampoule, poser des tringles à rideaux ou une étagère, monter un meuble et procéder au nettoyage d’une terrasse ou une pose d’une clôture…

La formation : Pas de requis, maîtrise du français écrit et oral, méthode de calcul. Une personne qualifée dans le domaine du jardinage ou du bricolage.

Un diplôme peut être un atout :

  • CAPA Espaces verts
  • TP Agent d’entretien du bâtiment

Les qualités requises : Autonomie, polyvalence et discrétion.

Niveau : V ou infra V

L’enseignement à domicile regroupe le soutien scolaire et les cours dans de nombreux domaines. L’enseignant à domicile peut aussi donner des cours sur des sujets divers, contribuant à l’épanouissement personnel et à la culture générale (langues étrangères, musique, dessin…).

La formation : Pour donner des cours à domicile, il est nécessaire d’avoir une compétence avérée dans la matière enseignée.

Les qualités requises : Un excellent relationnel et des qualités pédagogiques et de la patience.

Niveau : I à III en fonction de la spécialité

Surveiller une maison quand ses occupants sont en vacances, nourrir les animaux de compagnie, arroser les plantes, relever le courrier et veiller à ce que l’électricité et la plomberie fonctionnent correctement. Ce métier n’est pas un métier de sécurité, il s’agit de vigilance. Si l’agent découvre des nuisances comme une fuite d’eau, il fera intervenir le service compétent tel qu’un plombier.

La formation : Pas de requis, maîtrise du français écrit et oral, méthode de calcul. Une personne ayant une aptitude à repérer le moindre changement dans une maison.

Les qualités requises : Etre observateur et être réactif pour diagnostiquer tous types de nuisances qui peuvent survenir dans une maison.

Niveau : /

L’assistant administratif à domicile intervient chez un particulier pour lui apporter une aide aux démarches administratives. Rédiger une lettre, répondre à un courrier, obtenir un remboursement, faire valoir ses droits, comprendre le fonctionnement d’une procédure, régler et archiver ses factures. Il joue un rôle social important auprès des personnes fragilisées, dépendantes ou isolées en maintenant le lien entre elles et l’administration. Il occupe des fonctions d’écrivain public. L’assistant administratif à domicile n’a pas de responsabilité morale et juridique. Il n’y a aucun lien de tutelle ou de curatelle.

La formation : Pas de requis, maîtrise du français écrit et oral, maîtrise de l’orthographe et des méthodes de calcul. Une personne ayant une aptitude à repérer le moindre changement dans une maison.

Les qualités requises : Rigueur et organisation. Savoir communiquer et expliquer certaines procédures administratives.

Niveau : /

L’assistant informatique conseille sur le choix d’achat du matériel informatique. Il aide à installer le matériel et les logiciels et à les faire fonctionner, à établir la connexion internet. L’assistant conseille sur le choix de matériel informatique. Une fois l’achat fait, il aide à installer le matériel et les logiciels et à les faire fonctionner, établir la connexion à internet. Mais aussi, il peut initier et former à l’informatique et à la navigation sur le web, à l’utilisation de messageries électroniques, à la photo numérique, au montage de flm. Le service à la personne dans le domaine de l’informatique apporte une l’assistance nécessaire.
Notamment, il peut effectuer des dépannages informatiques. En revanche, il n’assure ni le dépannage à distance, ni l’assistance à distance (hot liner), ni la vente de matériel.

La formation : Une formation initiale en informatique ou en électronique, avec diplôme à la clé, est un plus. Par exemple :

  • – Bac pro SEN – systèmes électroniques numériques
  • – Bac techno STI2D – sciences et technologies de l’industrie et du développement durable
  • – BTS SIO -services informatiques aux organisations
  • – BTS SE -systèmes électroniques
  • – BTS SN – systèmes numériques
  • – DUT informatique
  • – DUT réseaux et télécommunications.

Les qualités requises : Pédagogie, patience, l’envie de rendre service et le goût du contact.

Niveau : IV et III

Un anniversaire à organiser, chez soi, des repas que l’on ne peut pas préparer pour cause d’âge ou de handicap, des parents débordés par le travail… trois cas de fgure très différents, mais une solution identique. Chez les personnes fragiles, les menus sont élaborés de façon à fournir une alimentation équilibrée et tenir compte des régimes alimentaires, en fonctions des âges de la vie.

La formation : Pour la confection des repas, aucun diplôme spécifique n’est requis, mais il existe de nombreuses formations de tous niveaux dans le domaine de la restauration. Pour les personnes dépendantes, plusieurs diplômes des services à la personne attestent de compétences en conservation des aliments, connaissance des régimes, hygiène alimentaire, etc.

BEP/BAC restauration, Ecole hôtelière, Formation de cuisine

Les qualités requises : Créativité, respecter les règles d’hygiène.

Niveau : IV et niveau V

Ce spécialiste des livraisons de repas à domicile organise des tournées pour répondre aux besoins des particuliers mais aussi des entreprises. Motorisé, le chauffeur livreur de repas à domicile intervient dans une zone géographique précise, proche du domicile des clients.

La formation : Aucun diplôme spécifque n’est requis. Le permis de conduire et un plus mais il n’est pas toujours obligatoire.

Les qualités requises : Ponctualité, prévoyant et méthodique.

Niveau : /

LES MÉTIERS liés à l’accompagnement des personnes fragiles ou du maintien à domicile

L’accompagnateur à la mobilité assiste dans les transports la personne fragile qu’il accompagne, qu’elle soit jeune, handicapée, en perte d’autonomie ou rencontre des difficultés particulières.

La formation : Aucun diplôme spécifque n’est requis. Le permis de conduire est indispensable.

Les qualités requises : Vigilance, ponctualité et sens de l’organisation.

Niveau : /

L’aide médico-psychologique intervient auprès de personnes fragiles : enfants, adolescents, personnes handicapées, âgées ou en situation d’exclusion sociale. Son intervention comprend l’aide pour se lever, faire la toilette, s’habiller, se nourrir, ou se coucher, le ménage et le rangement du logement ou encore l’accompagnement dans les déplacements.
Attentif au bien être de la personne, elle exerce un rôle d’éducation et d’éveil en stimulant la mémoire et en encourageant l’expression et la communication.

La formation :

  • Diplôme d’Etat Aide-médico-psychologique (DEAMP),
  • Diplôme d’Etat de moniteur éducateur (DEME).

Le permis de conduire est un atout.

Les qualités requises : Patience, polyvalence, bonne résistance physique et psychologique.

Niveau : V ou IV

L’employé à domicile réalise et aide à l’accomplissement des activités domestiques et administratives auprès des personnes âgées, handicapées et des jeunes enfants. Il relaie les familles auprès de personnes fragilisées : enfants, les personnes malades, handicapées ou les personnes âgées.

L’employé à domicile contribue au maintien à domicile en facilitant la vie quotidienne des personnes auprès desquelles il intervient. Il doit être apte à :

  • – Réaliser des tâches domestiques (entretien du logement, du linge, courses, préparation des repas)
  • – Assister les personnes dans de la vie quotidienne (aide à la toilette, aide à l’alimentation, aide à l’élimination, aide aux transferts)
  • – Prendre en charge des jeunes enfants.

La formation : Titre Professionnel Assistant de Vie aux Familles, BEP Carrières Sanitaires et Sociales, CAP petite enfance…

Les qualités requises : Polyvalence, disponibilité et gestion du stress.

Niveau : V

L’auxiliaire de vie aide les personnes fragiles afin de les maintenir dans leur lieu de vie et de préserver leur autonomie. Il effectue un accompagnement social et un soutien auprès de ces personnes.

Les principales missions sont :

D’aider aux actes essentiels : Préparer les repas, faire le ménage ou s’occuper de démarches administratives…. Autant d’activités élémentaires qui paraissent impossibles à réaliser pour une personne handicapée, malade ou dépendante. L’auxiliaire de vie assiste, à leur domicile, ces personnes en difficulté dans leur vie quotidienne. Selon leur degré de dépendance, il peut aussi être amené à faire leur toilette, à les habiller et à les alimenter.

De maintenir le lien social : Réconforter la personne, la distraire, l’accompagner lors de sorties mais également l’aider à prendre soin de son apparence (coiffure, maquillage, choix des vêtements…).

Tout est mis en œuvre pour stimuler la personne et lui assurer une vie sociale et relationnelle. L’auxiliaire de vie sociale veille au maintien ou au retour à l’autonomie de la personne et évite son isolement.

Favoriser la bientraitance : L’auxiliaire de vie sociale repère les capacités et les difficultés de la personne, ses besoins et ses attentes. Il met en œuvre un accompagnement adapté à la situation de la personne aidée, soit en se substituant à la personne lorsque celle-ci est manifestement dans l’incapacité d’agir seule. Par ailleurs, l’auxiliaire de vie sociale participe à la prévention de la maltraitance sur ces personnes vulnérables

Les formations :

  • BEP Carrières sanitaires et sociales
  • BEPA Services, spécialité services aux personnes
  • Titre professionnel Assistant(e) de vie aux familles (ADVF)
  • Diplôme d’Etat Auxiliaire de vie sociale (DEAVS)
  • Diplôme d’Etat d’accompagnant Educatif et Social : le nouveau diplôme qui fusionne les DEAVS, DEAMP et auxiliaire de vie scolaire.

Les qualités requises : Ecoute, discrétion, dynamisme, résistance physique et psychologique.

Niveau : V

Le métier consiste à s’occuper des enfants à domicile et de veiller à leur bien-être, à leur alimentation et leur hygiène, à leur sécurité. Il est bien sûr utile de connaître des jeux et des activités pour l’éveil des enfants.

Si l’enfant est en bas âge (moins de 3 ans),la garde d’enfant à domicile exerce le même travail qu’une assistante maternelle.

Si l’enfant est scolarisé, il peut être amené à le chercher à la sortie de l’école. Il surveille son travail scolaire.

Les formations :

  • CAP Petite enfance
  • Diplôme d’Etat Assistant familial (DEAF)
  • Assistant maternel
  • Diplôme d’Etat d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE)

Les qualités requises : Sens des responsabilités, initiative, patience et dynamisme

Niveau : V

L’opérateur de téléassistance rassure, conseille une personne âgée, malade ou simplement isolée. La personne est équipée d’un bip émetteur (bracelet, pendentif ou montre), relié à un boitier connecté sur sa ligne téléphonique, la personne abonnée peut appeler à tout moment de son domicile la centrale de téléassistance.

La formation : Pas de diplôme requis pour ce métier, des notions de secourisme.

Les qualités requises : Capacité d’écoute, réactivité, bonne gestion du stress.

Niveau : /

Il intervient dans le cadre d’un soutien éducatif, technique psychologique auprès de familles connaissant des difficultés passagères ou plus durables.

Il effectue une intervention sociale préventive et réparatrice à travers des activités d’aide à la vie quotidienne (entretien du logement, organisation de la maison, administratif et aide à la gestion du budget) et à l’éducation des enfants.

La Formation : Diplôme d’Etat de technicien d’intervention sociale et familiale (DETISF)

Les qualités requises : Sens de l’organisation et des responsabilités, patience et discrétion.

Niveau : IV

LES MÉTIERS de direction et d’encadrement

Selon la taille de l’organisme, le responsable de secteur est secondé par un ou plusieurs assistants de secteur en charge des plannings avec les clients et les intervenants

Formation :

  • BAC PRO Services en milieu rural
  • BTS Economie Sociale et Familiale (ESF)

Les qualités requises : Rigueur, méthode, goût pour le travail en équipe, disponibilité et sens de l’initiative sont indispensables.

Niveau : IV à III

Le responsable de secteur organise la prestation chez le particulier, évalue les besoins de la personne et veille au bon déroulement et à la qualité des services rendus. Manager, il recrute et encadre les personnels intervenants, défnit le périmètre de l’intervention et les accompagne lors de la première mission, les recadre si besoin. Gestionnaire, il connaît bien la réglementation économique et sociale de l’aide à domicile ainsi que les dispositifs d’aide fnancière spécifques à ce secteur. Il est attentif à la formation professionnelle des intervenants et à leurs conditions de travail (sensibilisation aux risques professionnels…).

Les Formations :

  • Certifcation « Responsable d’unités et d’actions sociales »
  • Diplôme d’Etat de « Conseiller en Economie Sociale et Familiale (DECESF) »
  • Diplôme d’Etat « d’Educateur Technique Spécialisé (DETS) »
  • Licence Professionnelle « Management des organisations option gestion d’établissements sanitaires et sociaux »
  • Licence Professionnelle « Management des organisations option secteur associatif »
  • Licence Professionnelle « Management des organisations spécialité Gestion des établissements du secteur de la santé »
  • Licence Professionnelle « Management des organisations spécialité gestion des établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux »
  • Licence professionnelle Santé Option : Gestion des organisations sanitaires et sociales
  • BAC +2 de type SP3S et expérience professionnelle de 2 à 5 ans

Les qualités requises : Sens du contact humain (bon relationnel), écoute, disponibilité, gestion du stress, être mobile. Le permis de conduire est un atout.

Niveau : III à II

Le directeur de structure défnit les axes stratégiques pour développer son organisme. Il fait connaître sa structure et les actions menées, initie des partenariats pertinents, notamment auprès des collectivités et de l’Etat, afn d’obtenir des fnancements. Il anime les équipes d’encadrement, veille au respect du règlement et est le garant de la qualité des services proposés. Des compétences en termes d’analyse, de stratégie et de management sont nécessaires pour exercer ce niveau de responsabilité.

Les formations :

  • Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement ou de Service d’intervention sociale (CAFDES)
  • Certification Responsable d’entreprise d’économie sociale et solidaire
  • Certification de Gestionnaire d’Etablissements médicaux et médicosociaux
  • Diplôme d’Etat d’Ingénierie Sociale (DEIS)
  • Master Mention Gestion des entreprises et des organisations spécialité management des organisations sanitaires et sociales

A noter : Ces diplômes sont obligatoires dans les structures autorisées (cf lien vers notre page internet « autorisation »). Pour les autres structures, ces formations sont conseillées. L’expérience sur le terrain permet également de prendre un poste de direction.

Les qualités requises : Intérêt pour les publics accompagnés, disponibilité, empathie, gestion du stress et organisation.

Niveau : I

Partage réseaux sociaux